Vue du dessus d’une serre avec panneaux photovoltaïques, picto carottes et picto station de bio-méthanisation

ÉNERGIE VERTE

UNE AUTONOMIE ÉLECTRIQUE COMPLÈTE SUR LES 12 FERMES DE LIPOSTEY
Outre un plan d’économie d’énergie toujours en vigueur, nous avons décidé, dès 2010, de nous donner les moyens de produire, à partir de sources renouvelables, plus d’électricité que nous n’en consommons. Malgré l’important développement des fermes ces 10 dernières années, nous avons gagné notre pari.
Depuis 2020, notre production d’électricité verte est supérieure aux besoins de nos 12 fermes de Liposthey, stations de conditionnement incluses.
Serre en plein champ avec panneaux photovoltaïques sur le toit
Le soleil des Landes : une source d’énergie abondante et inépuisable !
Profiter de cette ressource illimitée tombe évidemment sous le sens mais en revanche pas question d’occuper un seul mètre carré au sol avec des panneaux photovoltaïques.
Chacune des toitures du moindre de nos bâtiments a été équipée. Hangars, station de conditionnement, zone de stockage, bureaux, garages sont ainsi utilisés, en plus de leur fonction première, pour produire de l’énergie verte.

10 800 m² de panneaux photovoltaïques ont été installés au fil des ans. Notre production photovoltaïque annuelle s’élève désormais à 21 544 Mégawatt/ heure.

Déchets verts et énergie renouvelable
La méthanisation est un procédé biologique permettant de recycler des matières organiques en produisant du biogaz, une source d’énergie renouvelable, et un digestat utilisé comme fertilisant.
Dans un milieu privé d’oxygène, tel celui d’une station de biométhanisation, la matière organique se dégrade grâce l’action de bactéries qui s’y développent spontanément. L’enchaînement des réactions biologiques, similaires à celles observables dans un marais, permet la formation du biogaz et d’un résidu organique, le digestat.

L’unité de bio-méthanisation des Fermes Larrère, opérationnelle depuis septembre 2014, nous permet à la fois de recycler nos déchets verts et de générer au total 2 917 MWh électrique / an (soit la consommation annuelle moyenne en électricité de 410 foyers)* et 3 500 MWh thermique / an (équivalent de la consommation moyenne annuelle thermique de 265 foyers)*. L’économie annuelle de CO2 s’élève à 3 000 T (soit 3 000 allers-retours Paris-New-York en avion).

(*) Source ADEMA,
base 4 personnes par foyer

Une unité de bio-méthanisation des Fermes Larrère
Engin agricole solaire
DES OUTILS MOBILES D’AIDE À LA CULTURE : ZÉRO ÉMISSION DE CO2
Le solaire privilégié

Même si nous en rêvons, nous ne savons pas encore nous passer des machines agricoles motorisées et consommatrices de carburants fossiles, tels les tracteurs.

En revanche, chaque fois que nous concevons des outils d’aide à culture nécessitant une faible traction, nous pensons d’abord solaire ! Ainsi la mobilité de nos engins d’aide au désherbage manuel et de cueillette des asperges est assurée grâce à des panneaux solaires, sans émission de carbone.

DES OUTILS MOBILES D’AIDE À LA CULTURE : ZÉRO ÉMISSION DE CO2 Le solaire privilégié

Même si nous en rêvons, nous ne savons pas encore nous passer des machines agricoles motorisées et consommatrices de carburants fossiles, tels les tracteurs.

En revanche, chaque fois que nous concevons des outils d’aide à la culture nécessitant une faible traction, nous pensons d’abord solaire ! Ainsi la mobilité de nos engins d’aide au désherbage manuel et de cueillette des asperges est assurée grâce à des panneaux solaires, sans émission de carbone.